Aller sur le site de l'ADC de Lorraine Association de Défense des Consommateurs de Lorraine
 
Qui sommes-nous ?

A bout de patience Scandales Inepties Insolites Les erreurs des consommateurs Tableau d''honneur

Placements en diamants : Prudence !

L'affaire stock diamond limited nous a amené à faire des recherches dont les résultats nous ont étonnés.

Nous publions sur cette page un dossier spécial sur les diamants.

Vous aurez toutes les informations utiles pour faire un achat dans de bonnes conditions.

Ce dossier devrait être utile au vu de nos découvertes.

Nancy, le 18/05/2014

Nous publions ci-dessous le lien vers le journal télévisé de France 2 du mardi 16 mai 2017. Un reportage sur c emonde obscur permet de voir ce qui se passe.

http://www.francetvinfo.fr/societe/diamants-attention-aux-arnaques_2193737.html

Nancy, le 19/03/2017

Entre les faux diamants, les faux certificats et les laboratoires d'expertise de complaisance, la prudence est de mise. Cette page a comme objectif de vous montrer des facettes des placements en pierre précieuses. Il n'a pas vocation à dénigrer qui que ce soit.

Les informations communiquées viennent de sites publics avec accès gratuit aux informations. Il s'agit toujours de données publiques qu'il faut savoir aller chercher. Nous avons une certaine expertise en la matière.

Nous pensions que ce secteur n'était pas à l'abri de problèmes mais les informations disponibles demandent plus de précautions.

Comme annoncé ci-dessus, nous vous restituons le résultat de nos recherches sur le secteur d'activité du diamant. Les propositions mirifiques de rendement nous ont particulièrement étonnés. Nous sommes particulièrement prudents avec ce placement.

Notre association, existe depuis 1979. Nous avons du traiter d'une arnaque au début des années 1980 portant sur la vente de poussière de diamant au prix de vrais diamants. Les consommateurs de l'époque avaient tout perdu.

La situation ne concerne pas que les diamants . Nous reprenons un article qui est paru il y a quelque temps et qui devrait vous étonner !

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/alerte-aux-vraies-fausses-pierres-precieuses_494814.html

Nous publions également un article paru dans Le Monde écominique en mai 2017 :

Le Monde économique paru en mai 2017

1) Le secteur d'activité :

Concernant plus spécifiquement le diamant, cette mode apparue depuis 18 mois a pris une telle ampleur qu'il parait important de faire le point sur ce sujet. Nous avons constaté la présence de dizaines de sites Internet proposant ce produit dont beaucoup ont été créés entre fin 2015 et mi-2016. Les moyens mis en oeuvre par certains de ceux-ci montrent des moyens très importants.

En préambule la fiche Wikipédia sur le sujet va vous donner une image de la situation. Vous trouverez ainsi déjà des informations sur ce produit hors norme.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Diamant#Int.C3.A9r.C3.AAt_des_caract.C3.A9ristiques_physiques

Nous avons aussi fait des recherches sur l'évolution réelle des cours. Les résultats sont très contrastés. Nous vous communiquons
l'article paru sur le site www.codewire.io

http://www.codewire.io

Ce site donne de nombreuses informations qui montrent clairement que les promesses de croissance de 8 % sont très optimistes.

Enfin, nous avons trouvé sur un site des informations qui expliquent dans le détail comment s'évaluent des diamants :

http://www.diamants-invest.com/la-regle-des-4-c.html

Le propriétaire de ce site en gère à minima une dizaine depuis plus de 15 ans. On peut penser que ces informations sont objectives.

2) Les modes de vente :

Après avoir examiné le secteur d'activité, il convient de regarder ce qui est proposé aux consommateurs. Les circuits sont nombreux.

* Les commerces de ventes de bijoux / joyaux :

De façon traditionnelle, ces magasins, tenus par des professionnels proposent à la vente ces produits. Il s'agit d'un secteur posant peu de problème. N'hésitez pas à faire jouer la concurrence en visitant plusieurs magasins. L'achat d'une pierre précieuse est souvent un coup de coeur. Mais comme dit le dicton, la raison a des raisons que le coeur ignore...

* Les salles des ventes :

Ces lieux de vente sont actifs depuis longtemps pour la vente de pierres précieuses. Le principe est toujours le même. Le commissaire priseur réalise une expertise qui est communiquée au client. Il est signé ensuite un contrat établissant l'accord du client pour la vente avec la possibilité de mettre un prix de réserve. Les frais sont en général de 10 % pour le vendeur et de 18% pour l'acheteur.

Dans ces deux cas, ,les recours sont faciles car il s'agit de commerçants installés et ayant pignon sur rue.

* Les ventes à distance :

Dans cette partie de l'enquête, nous pouvons identifier plusieurs types de sociétés intervenantes.

- Les joailliers installés depuis de nombreuses années sur la place. Cette affirmation est facile à vérifier. Il suffit de vérifier la date de création de la société avec societe.com. Les entreprises qui s'inventent 20 ans d'existence sont vite démasquées et sont à fuir. Nous avons ainsi utilisé les informations de plusieurs d'entre -eux pour cet article.

- Les sociétés créées récemment demandent beaucoup de recherche avant de s'engager. Vous devez trouver le siret sur le site et surtout consulter Google pour connaitre les avis. Vous trouverez in fine de cette page nos conseils.

Suivez les et vous devriez pouvoir disposer de toutes les informations utiles.

3) Les enquêtes de l'ADC LORRAINE :

Nous constatons avec surprise que depuis que nous sommes intervenus pour le problème de la société stock diamond limited, nous ne recevons quasiment plus de spams sur les diamants alors que nous en avions très régulièrement.

En préambule, pour avoir une idée du monde des diamants, nous avons regardé une société qui fait beaucoup de publicité y compris sur les chaines de télévision. Il s'agit du site traditiondiamant.com.

Le site sos-arnaques a effectué un environnement sur cette société. Nous vous invitons à regarder la liste de sites rattachés à cette société.

http://www.sos-arnaques.com/sayti/podrobno/id/5817

Monsieur SITBON ne se limite pas à la France et Israël. Il est également actionnaire de la société anglaise https://beta.companieshouse.gov.uk/company/07775120

Les statuts font 43 pages. Elle a été créée en 2011.
Selon les recherches effectuées, Monsieur Dan SITBON est israélien. Cette information est confirmée.

http://domainbigdata.com/vendometradition.fr/mj/JG8dYE6TM1Mqrk1XAC21DQ

La liste des sites dirigés par M. SITBON est considérable. Ils sont tous orientés dans le domaine du diamant.

http://domainbigdata.com/nj/VqdvnQd53dUtHcgs1UO9vA

Nous avons constaté sur Google plusieurs articles la concernant. Nous ignorons la valeur de ces informations que nous ne pouvons vérifier.

Par ailleurs, nous avons constaté la citation une deuxième fois la ville de Ramat gan. En effet, c'est dans cette ville que l'on retrouve le site DGI-labs.com qui fournit des certificats d'expertise. Nous publions la photo de l'adresse.

L'adresse du site DGI-LABS.COM à Ramat Gan

Nous ne lisons pas l'hébreu mais il nous semble qu'il s'agisse d'un joaillier à cette adresse.

Il n'a pas été possible de trouver qui est propriétaire de ce site. Tout est anonyme. La seule certitude est qu'il n'apparait pas dans la liste des sociétés reconnues mondialement pour leur expertise.

Enfin, nous avons trouvé une vraie curiosité. La société DIAMANTIN est actuellement en liquidation judiciaire comme en atteste societe.com.

http://www.societe.com/societe/diamantin-811234541.html

Au temps de sa splendeur, elle avait fait un procès ( gagné ) contre un concurrent qui avait plagié son site. A cette occasion, nous avons appris que son site avait couté 117 000 €.

Nous publions le jugement.

SAS DIAMANTIN : Le jugement du 14 mars 2016

Un autre site avait attiré notre attention. Il s'agit du site www.vendome-prestige.com. Nous avons reçu de nombreux spams de cette société. Le responsable du site est M. Marc SALOMON. Il anime d'autres sites comme en atteste le lien ci-dessous :

http://domainbigdata.com/vendometradition.com

Il est moins actif que M. SITBON mais gérer 12 sites n'est pas mal du tout.

L'adresse correspond aussi à une société de domiciliation. Le jeu MONOPOLY a rendu familier cette rue prestigieuse.

La société a été créée en mars 2016 :
L'identification de vendome prestige selon societe.com

Mais la page du site indique 20 ans d'existence.

Notre Maison - Vendome Prestige

Nous n'avons pu trouver quoi que ce soit sur cette durée de 20 ans.
Mais cette société utilise plusieurs autres sites et notamment :

Diamant-conseils.com : un autre site des vendome prestige

ou ceux indiqués par sos-arnaques :

Les autres sites de vendome prestige.

M. Dan SALOMON semble actif. Il gère 12 sites Internet.

http://domainbigdata.com/nj/kEoi2wOrqYZN4QFCsODiWA

L'adresse indiquée est 10 Place Vendôme :

http://domainbigdata.com/adglobalbrands.com/mj/FAEnqbYJruiDT7hZONyZXA

Nous avons relevé l'adresse mail de M SALOMON. Il a un compte mail dans une société de Hong Kong.

http://www.hongkongcompanygo.com/Ad-Global-Brands-Limited/1691604/

Pour résumer, nous avons donc deux personnes qui ont créé des sites en 2016 ( nombreux ) qui ont des caractéristiques demandant de bien se renseigner avant d'acheter.

Enfin, nous vous communiquons le lien du résultat de nos enquêtes sur stock diamond limited.

https://www.adc54.org/index.php?reftxt=201702241840&rub=1

Cela fait trois exemples qui montrent clairement qu'il faut se renseigner avant de signer quoi que ce soit. Vous trouverez in fine de cet article les conseils utiles.

Pour compléter cette partie de l'article, le site sos-arnaques a publié une page impressionnante :

http://www.sos-arnaques.com/statia/infosGenerales_finances_placements_placementsDiamants

Vous allez découvrir une liste de sites proposant ce placement qui est stupéfiante. Nous n'avons pu vérifier tous les sites tant le nombre est considérable. Mais nos recherches n'ont pas contredit ces informations.

Nous avons constaté sur plusieurs sites un phénomène qui nous amène à compléter l'information ci-dessous. Le spam reçu émis par une société spécialisé renvoie vers un site. Le seul moyen d'entrer en contact avec la société est de donner votre adresse et votre n° de téléphone. Vous ne savez pas qui est derrière cette annonce ! Toutes les URL apparentes ( nom des sites ) sont celles de la société ayant envoyé le SPAM sans lien avec le vendeur. Vous ne découvrirez qu'en ayant l'appel d'un vendeur. Si vous avez cette situation, surtout ne donnez pas suite. On ne sait pas où finissent ces coordonnées personnelles. En outre, masquer les coordonnées du vendeur à ce point ne peut qu'être suspect.

4 ) La qualité des pierres :

Nous avons aussi trouvé d'autres informations sur la qualité des pierres vendues. Cela concerne toutes les pierres précieuses. Vous allez découvrir avec deux articles les possibilités qu'offrent les moyens technologiques actuels dans ce domaine sur les diamants ou les certificats. Vous avez déjà pu découvrir comment on peut modifier les rubis et autres pierres.

EGL vs GIA Diamond Certification Don't get Ripped Off!

Inquiétude chez les diamantaires : l’AMS confond diamants naturels et synthétiques »

Une alerte aux faux certificats par le GGTL

Le moins que l'on puisse dire est que s'aventurer dans ce monde présente des risques. Au vu de ces constats, nous vous conseillons de prendre beaucoup de précautions. Nombre de professionnels donnent des informations sur les risques.

Pour finir cette partie avec une note positive, le lien ci-dessous vous donne des informations par un vrai joaillier :

Certificat du diamant (GIA, HRD, IGI)

5) Les conseils :

L'approche commerciale est souvent la même. Le livret A ne rapporte pas beaucoup, le rendement est garanti par la rareté existante ou à venir, la société est installée à une adresse prestigieuse, la société s'est entourée d'experts reconnus

Vous avez l'impression que ce scénario se renouvelle beaucoup de fois ? Ce n'est pas faux.

Il est identique pour beaucoup de sites qui proposent ce type de placement. Nous avons ainsi d'autres enquêtes en cours qui présentent toujours le même profil. Cela peut permettre de choisir à bon escient les professionnels. Les critères à retenir ne sont pas compliqués.

- Le site diamantconseils.com est amusant. Il donne effectivement des conseils intéressants mais le whois du site est anonyme et il a été créé en septembre 2016.

http://www.diamantconseil.com/type-de-diamant-2/eviter-larnaque/

Les fautes d'orthographes seront pardonnées...

- La société doit avoir plus de quatre ans d'existence.

- Elle doit disposer de vrais bureaux facilement identifiables.

- Elle doit vous montrer avant l'achat les diamants sur simple demande.

- Le whois du site doit permettre d'identifier la société. Il doit notamment indiquer le nom de la société, son adresse et le siret. Pour vérifier ces données, vous tapez dans google : "whois + le nom du site" En cas d'absence d'information pour cause d'anonymat, fuyez !

- Vous pouvez explorer le site sos-arnaques qui a effectué des dizaines d'enquêtes en ce domaine. Si la société concernée par votre demande a été identifiée, vous allez voir apparaitre son nom dans google avec ce site.

- Vous devez pouvoir faire expertiser vos diamants par l'organisme que vous souhaitez.

- Les diamants doivent être en France. S'ils sont à l'étranger, vous échappez provisoirement à la TVA mais si vous voulez les vendre, il faudra la payer ! N'acceptez donc pas un prix HT. Si par hasard, vous le faites, demandez un certificat prouvant que les diamants existent et vérifiez auprès de l'émetteur que les informations sont justes.

- Ne pensez pas que vos diamants vont prendre des plus values automatiquement. Il existe aussi des modes... Si la taille choisie n'est plus demandée, vous aurez une cruelle déception.

- Vous avez pu voir avec l'évolution des cours que la hausse de 8 % est illusoire. Même écrit, ce rendement ne sera jamais tenu si la société est liquidée.

- Si des diamants sont proposés par des courtiers, ne faites pas aveuglement confiance. Vérifiez dans les mêmes conditions la société venderesse.

Nous espérons que ces informations vont vous aider à gérer ce type d'achat. C'est un secteur à risque depuis quelque temps. Le livret A ne propose peut-être pas beaucoup mails il est sécurisé à 100 % !

En tout état de cause, si vous avez acheté des diamants par un site Internet récemment, contactez nous rapidement à l'adresse :

placement@adc54.fr



Mis à jour le 17-05-2017
Responsable Juridique : Guy Grandgirard - Copyright © Association de Défense des Consommateurs de Lorraine - 2014 - Hébergeur : OVH