Aller sur le site de l'ADC de Lorraine Association de Défense des Consommateurs de Lorraine
 
Qui sommes-nous ?

A bout de patience Scandales Inepties Insolites Les erreurs des consommateurs Tableau d''honneur

Placements immobiliers : Prudence

Les diamants ou les oeuvres anciennes ne sont pas les seuls produits qui peuvent poser des soucis.

Deux articles du site CBANQUE que nous reproduisons ci-dessous montrent clairement que rien n'est facile.

Le premier concerne une rumeur démentie de l'augmentation de la valeur des parts de deux SCPI.

Le deuxième concerne les prix de vente exagérés des biens vendus sous le régime de la loi PINEL.


L'information sur l'augmentation de la valeur des parts de SCPI par la rumeur peut être aussi un piège.

http://www.cbanque.com/actu/62058/scpi-ces-droles-de-pratiques-sur-le-prix-des-parts?utm_source=cbanque&utm_medium=email&utm_campaign=lettre-demande-28


Notre expérience nous a permis de constater que cela n'est pas nouveau ! Cela existait déjà à la fin des années 1980 avec la loi mehaignerie. Le prix de vente dans le litige où nous étions intervenus avait été majoré de la réduction fiscale qui était de 10 % !

http://www.cbanque.com/actu/62082/immobilier-neuf-jusqua-30-de-surcout-en-defiscalisation-pinel?utm_source=cbanque&utm_medium=email&utm_campaign=lettre-demande-28

Si vous souhaitez investir dans ce dispositif, nous vous conseillons de faire des recherches sur le prix neuf hors loi Pinel. Attention aussi à des conditions de forme sur la durée de la location. Quelque soit le lieu où se situe le logement, allez sur place pour voir la situation et prenez rendez vous avec des agences immobilières locales...

Mis à jour le 11-03-2017
Responsable Juridique : Guy Grandgirard - Copyright © Association de Défense des Consommateurs de Lorraine - 2014 - Hébergeur : OVH