Aller sur le site de l'ADC de Lorraine Association de Défense des Consommateurs de Lorraine
 
Qui sommes-nous ?

A bout de patience Scandales Inepties Insolites Les erreurs des consommateurs Tableau d''honneur

L’UFC-Que Choisir de Nancy et environs publie la carte de la fracture sanitaire en Meurthe et Moselle

Notre association, rend publique ce jour un important dossier sur l’offre médicale dans notre département avec des résultats inquiétants.

Menée par notre fédération éditrice de Que Choisir, cette étude effectuée au niveau national vous est restituée localement par l'exploitation de nombresues réponses de consommateurs de Meurthe et Moselle.



Vous trouverez ci-dessous le communiqué relatif à ce dossier.



Fracture médicale : Le communiqué de presse.



Le résultat des investigations est publié dans le lien ci-dessous.



Fracture médicale : La situation en Meurthe et Moselle



Pour comprendre les enjeux, un dossier complet est mis en ligne. Il vous pêrmettra de découvrir la méthodologie, les sources de l'enquête et surtout nos revendications.



Le dossier de la fracture médicale





En résumé, l'UFC QUE CHOISIR de Nancy demande :



Aux grands maux, les grands remèdes. Décidée à garantir l’égal accès de tous aux soins, l’UFC-Que Choisir de NANCY et environs écrit aux parlementaires de la zone qu’elle couvre, qui seront prochainement amenés à discuter du projet de loi de financement de la sécurité sociale, pour demander :



- un conventionnement sélectif des médecins : Les politiques d’incitations (primes à l’installation, rémunérations complémentaires) ont fait la preuve de leur inefficacité. C’est pourquoi il est désormais indispensable d’adopter une autre politique en limitant les installations de médecins dans les zones sur-dotées, ce qui permettra de combler progressivement les zones sous-dotées.



- une réduction des aides publiques aux médecins installés en zone sur-dotée : si les aides publiques aux médecins doivent être maintenues dans les zones où l’on manque de médecins pour les rendre plus attractives, elles doivent être réduites, et progressivement supprimées, dans les territoires où l’offre de médecins est excédentaire



- plafonner les dépassements d’honoraires : dans l’attente d’un nécessaire réexamen de la rémunération des actes médicaux, et pour répondre à l’urgence de la fracture sanitaire, les dépassements d’honoraires doivent être plafonnés à 40 % du tarif de la sécurité sociale, ce qui constitue la prise en charge médiane par les contrats de complémentaire santé



A partir du 16 octobre, l’ensemble des usagers pourront consulter la carte interactive de la fracture sanitaire sur www.quechoisir.org et interpeller directement leurs élus. Elle regroupera ainsi la totalité du térritoire national.



Mis à jour le 15-10-2012
Responsable Juridique : Guy Grandgirard - Copyright © Association de Défense des Consommateurs de Lorraine - 2014 - Hébergeur : OVH