Aller sur le site de l'ADC de Lorraine Association de Défense des Consommateurs de Lorraine
 
Qui sommes-nous ?

A bout de patience Scandales Inepties Insolites Les erreurs des consommateurs Tableau d''honneur

Banques : Les abus

Nous sommes nombreux à rencontrer des problèmes avec les banques.Notre association a souhaité effectuer une enquête sur ces relations sous deux plans.

Le premier a été réalisé par deux enquêtrices qui se sont rendues dans diverses agences pour récupérer les conventions bancaires. La quête du Graal dans certaines d'entre elles n'est pas une mince affaire. Dans d'autres par contre, il faut féliciter la gestion de cette obligation car tout a été remis. Mais cette recherche a révélé certains comportements que nous vous restituons



L'enquête dans les agences



Une fois les plaquettes tarifaires en notre possession, reste à les analyser. Le résultat, assez étonnant, vous est restitué dans le lien ci-dessous.



Tableau frais bancaires au 01/01/2006



Il complète l'article paru dans notre revue ANTIPàC paru sur notre site http://www.ufc-net.com



Trois grandes tendances peuvent être notées



* Une diminution très sensible des prix du Crédit Agricole qui va de – 15 à – 30 % mais avec certaines aberrations comme les frais de transfert de comptes épargnes à 135 €



* Une augmentation considérable des prix de la SNVB et surtout la tarification des opérations débitrices au delà de 5 ! Cette banque est maintenant la plus chère avec 32 références sur 82. Cela va de la copie de chèques 3 fois plus chers ou à la conservation du courrier ou les frais pour insuffisance en cas de cas de rejet de prélèvement.



Cette situation inadmissible fait l'objet d'une lettre ouverte adressée à Monsieur Le Président de la SNVB que vous trouverez ci-dessous :



Lettre ouverte à Monsieur Le Président de la SNVB



Nous vous conseillons vivement de protester. Pour vous aider, nous avons préparé une lettre type qu'il s'agit de compléter de votre nom et adresse ainsi que du numéro de compte dépôt concerné.



Lettre type destinée à votre agence



* Reste les autres…. Nous constatons une certaine stabilisation des prix et espérons que cette modération continuera. Il est vrai qu'au niveau des bénéfices annoncés, une augmentation sensible pourrait générer plus de troubles que de profit. L'exemple du Crédit Agricole le prouve !



Un bémol doit toutefois être apporté. Cette banque taxe aussi les opérations débitrices au delà de 5 par mois mais en prévoyant la gratuité pour les virements et prélèvements. La plaquette valable au 01/01/2006 est assez floue pour le nombre d'opérations finalement gratuites. Il est à noter que celle valide au 01/01/2005 indiquait des opérations gratuites par tranche de sommes déposées sur le compte ou d'opérations d'épargne ou de soldes de compte épargne. La relation est ainsi plus simple à appliquer mais demande de la part des consommateurs d'être actifs



Compte tenu de ce changement important, nous vous conseillons de demander à votre banque sur quoi porte exactement les opérations gratuites car en dehors des opérations ayant lieu directement de votre compte, vous n'avez droit qu'à 5 opérations par mois. C'est peu... Si vous utilisez des chèques ou une carte à débit immédiat, vous avez intérêt à bien savoir quand vous utiliserez vos moyens de paiement. Vous dépassez ce nombre ? La facture est lourde à 0.82 € par opération ce qui est le record de notre enquête.



Nous aimerions que cette pratique disparaisse...



Ne vous laissez pas faire ! Vous serez toujours gagnants en définissant une relation précise avec votre banque. Cela permet quant les nouvelles grilles tarifaires vous parviennent de refuser ces nouveautés dans le délai prescrit soit deux mois bloquant ainsi l'aspect le plus néfaste de la loi MURCEF



Ne vous laissez pas faire !



Les conseils de prudence et de surveillance que nous vous donnons depuis plusieurs années restent de mise. Tout se négocie dans une banque y compris les frais ! Mais faites toujours matérialisés par écrit les accords si vous avez la possibilité de faire modifier la relation contractuelle. La loi MURCEF rode…

Mis à jour le 11-04-2006
Responsable Juridique : Guy Grandgirard - Copyright © Association de Défense des Consommateurs de Lorraine - 2014 - Hébergeur : OVH